Pétrole et or profitent des tensions sur la dette

le
0
MATIÈRES PREMIÈRES HEBDO Au cours de la semaine du 18 juillet, le baril a dépassé les 100 dollars, soulagé par l'accord sur la Grèce. L'or a franchi à la hausse les 1600 dollars pour la première fois de son histoire alors que le Congrès américain ne réussi pas à trouver de terrain d'entente.

Le pétrole a dépassé les 100 dollars

Le soulagement sur les marchés d'actions s'est aussi ressenti sur les marchés pétroliers la semaine dernière. Attentistes en début de semaine, les investisseurs ont été rassurés par les espoirs de résolution de la crise de la dette en Europe. Plus l'échéance du jeudi, avec la réunion des chefs d'États de la zone euro, approchait, plus les cours montaient. Sur le New York Mercantile Exchange, le baril cotait 95,93 dollars lundi, 97,50 dollars mardi et 98,14 dollars mercredi. Même chose à Londres où le Brent valait 116,22 dollars lundi, 117,18 dollars mardi et 118,17 dollars mercredi.

En plus de la Grèce, les opérateurs étaient persuadés que le Congrès était sur la voie d'un accord pour le relèvement du plafond de la dette. Outre-Atlantique, l'actualité macroéconomique avait aussi été favorable à une hausse des cours. Les mises en chantier de logements aux États-Unis ont atteint en juin leur plus haut niveau depuis j

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant