Pétrole-Erdogan rejette catégoriquement les accusations russes

le
0
    DOHA, 2 décembre (Reuters) - Personne n'a le droit de 
calomnier la Turquie en l'accusant d'acheter du pétrole au 
groupe djihadiste Etat islamique, a déclaré le président turc, 
Recep Tayyip Erdogan en réplique aux affirmations du ministère 
russe de la Défense. 
    Il a ajouté qu'il quitterait ses fonctions si de telles 
accusations étaient avérées. 
    Le ministère russe de la Défense avait déclaré quelques 
heures plus tôt détenir la preuve que le président Erdogan et sa 
famille tiraient profit du trafic illicite de pétrole provenant 
des territoires tenus par l'Etat islamique en Syrie et en Irak. 
     
 
 (Tom Finn; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant