Pétrole : dans le détail de l'accord de Vienne

le
0

(AOF) - L'Opep a officialisé les conclusions du Sommet de Vienne qui a abouti à un accord de réduction de la production de brut afin de rééquilibrer le marché. Les pays producteurs se sont donc mis d'accord sur une baisse de 1,2 million de barils par jour à partir du 1er janvier 2017 afin de parvenir à une production quotidienne de 32,5 millions de barils. L'Arabie et l'Irak sont les principaux contributeurs à cette baisse avec un repli de leur production respective de 486 et 210 000 barils par jour. Ils resteront tout de même les deux principaux producteurs de l'Opep.

L'Iran est le seul pays à avoir obtenu d'augmenter sa production, de 90 000 barils par jour. La République islamique était réticente à signer un accord de réduction de la production car elle souhaitait retrouver son niveau d'avant l'embargo.

L'accord signé hier est d'une durée du six mois renouvelable une fois en fonction des conditions de marché et des perspectives.

A ce sujet, l'Opep a confirmé que l'offre en provenance des pays non membres du cartel se contracteraient cette année de 0,8 million de barils/jour avec de repartir à la hausse (+0,3 million) en 2017. De son côté, la demande mondiale de pétrole devrait progresser de 1,2 million de barils/jour en 2016 et en 2017.

Enfin, l'Indonésie a stoppé sa participation à l'Opep.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant