Pétrole contre blé entre l'Inde et l'Iran

le
0

(Commodesk) Une délégation indienne sera présente cette semaine à Téhéran pour signer un contrat d'exportation de blé, après plusieurs mois de négociations. Entre deux et trois millions de tonnes de blé devraient être vendues à la République islamique, selon la presse iranienne. L'Inde serait prête à vendre sa production pour l'équivalent de 233 euros la tonne, soit un montant total compris entre 466 et 700 millions d'euros.

L'annonce de transactions avec New Dehli était prévisible puisque depuis la mise en place de l'embargo américain et européen sur le pétrole iranien, l'Inde paie 45% de la production iranienne en roupies, afin de contourner le gel des circuits financiers. Cette monnaie n'étant pas convertible, l'Iran dispose d'importantes liquidités qu'elle ne peut utiliser qu'avec l'Inde.

Les achats de blé servent donc à financer une partie des échanges pétroliers. Avant l'embargo, l'Inde était le quatrième acheteur de pétrole iranien, avec 328.000 barils par jour, ce qui représe 10% de sa consommation.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant