Pétrole: calme plat après les assurances de l'Opep.

le
0

(CercleFinance.com) - Mardi midi en Europe, alors que les élections présidentielles américaines vont débuter, le baril de Brent de mer du Nord livrable en janvier 2017 restait prudemment neutre à 46,1 dollars, le WTI américain d'échéance décembre 2016 se tassant de 0,1% à 44,9 dollars.

Les opérateurs pétroliers limitent les prises de risque alors que le scrutin présidentiel (indirect, rappelons-le) qui va débuter ce jour outre-Atlantique s'annonce très serré.

Rappelons que le Brent avait atteint un sommet annuel de 53,73 dollars le 10 octobre dernier, après que l'Opep ait annoncé depuis Alger son intention de redevenir un cartel pétrolier via le rétablissement de quotas de production. Qui plus est à un niveau inférieur à la production effective !

Mais depuis lors, les 14 pays membres de l'organisation peinent à se mettre d'accord sur la manière d'y parvenir, alors qu'une réunion plénière des ministres est prévue le 30 novembre prochain à Vienne. D'où les doutes du marché et une chute du Brent de l'ordre de 15% depuis le sommet atteint voilà presque un mois.

Mais à en croire le secrétaire général de l'Opep, Mohammad Sanusi Barkindo, le rétablissement annoncé des quotas (à 32,5/33 millions de barils/jour) reste malgré tout d'actualité. Des comités techniques de l'Opep se réuniront quelques jours avant la réunion plénière.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant