Pétrole : Barack Obama veut diversifier ses sources

le
0
En pleines révoltes dans le monde arabe, le président américain veut accélérer les importations d'Amérique latine. Il souhaite également réduire d'un tiers les importations de brut d'ici à 10 ans.

Révoltes au Moyen-Orient et catastrophe nucléaire au Japon : c'est dans ce contexte que Barack Obama a choisi de tenir un discours sur l'énergie aux États-Unis. Devant les étudiants de la prestigieuse université de Georgetown à Washington, ce mercredi, le président américain a fixé un nouvel objectif de réduction d'un tiers des importations de pétrole brut d'ici à 10 ans. «Aujourd'hui, je fixe un nouvel objectif, qui est raisonnable, possible et nécessaire. Lorsque j'ai été élu à ce poste, les Etats-Unis importaient 11 millions de barils de pétrole par jour. Dans un peu plus de dix ans, nous aurons réduit de montant d'un tiers», a-t-il promis.

Alors que les tensions dans le monde arabe dopent les cours du pétrole, le président américain a également insisté sur la nécessité de diversifier les sources d'approvisionnement du pays. Par opposition à l'Arabie Saoudite et au Venezuela, il cite ainsi pour fournisseurs des «voisins stables» comme le Canada, le M

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant