PetroChina s'associe à Exxon à West Qurna, en Irak

le
0
PETROCHINA S'ASSOCIE À EXXON POUR EXPLOITER LE GISEMENT IRAKIEN DE WEST QURNA
PETROCHINA S'ASSOCIE À EXXON POUR EXPLOITER LE GISEMENT IRAKIEN DE WEST QURNA

PEKIN/MOSCOU (Reuters) - PetroChina va s'associer à Exxon Mobil pour exploiter le gisement pétrolier géant West Qurna en Irak et est en négociations avec le russe Lukoil pour acquérir une part dans un deuxième projet sur place, apprend-on vendredi de sources industrielles.

La Chine est déjà le premier acteur dans l'exploitation de gisements pétroliers en Irak. Une présence dans West Qurna renforcerait sa domination et ferait de PetroChina, numéro un chinois du pétrole, le plus gros investisseur étranger dans les champs pétroliers irakiens.

West Qurna, situé dans le sud-est irakien, est au coeur de la stratégie de développement de l'Irak dans la production de pétrole, avec des réserves qui permettraient de pomper plus de cinq millions de baril par jour (bpj) et de rivaliser le gisement saoudien de Ghawar en Arabie saoudite, le plus riche au monde, une fois que les deux projets tourneront à plein régime.

"PetroChina va participer au développement du gisement", a déclaré vendredi une source industrielle proche de l'opération.

L'accord devrait être annoncé dans plusieurs semaines, a-t-on précisé de même source, sans plus de détail sur cet accord.

PetroChina et Exxon ont tous les deux refusé de commenter.

PetroChina est également en négociations avec Lukoil pour prendre une participation dans un autre projet d'exploitation du gisement, West Qurna-2, apprend-on d'une source proche du groupe pétrolier russe, qui n'a pas précisé le montant de la participation recherchée.

La Chine est le deuxième importateur mondial de pétrole après les Etats-Unis et la croissance de sa consommation de carburant tire le marché pétrolier depuis une dizaine d'années.

Confrontés à une baisse de la demande de pétrole importé par les Etats-Unis et l'Europe, les producteurs au Moyen-Orient, en Russie, en Afrique et en Amérique latine sont en concurrence active pour prendre une part du marché chinois en expansion.

West Qurna-2 devrait démarrer cette annéee et produire 500.000 bpj en 2014, via un investissement total de 30 milliards de dollars. Lukoil veut investir 5 milliards à lui seul en 2013.

Chen Aizhu et Vladimir Soldatkin, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Nicolas Delame

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant