Petite histoire des intérieurs parisiens, du Moyen Âge à nos jours

le
1

EN IMAGES - Au fil des décennies, les modes changent, les goûts s’adaptent au gré du temps... Et nos habitations et lieux de vie en sont le reflet. Un livre retrace la chronologie des intérieurs parisiens à différentes époques. Découverte.

Quels sont les points communs entre un appartement bourgeois du XVIIIe siècle et un loft au style industriel des années 2010? Pas simple. De la même manière, que révèlent l’agencement d’une chambre d’enfant au Moyen Âge ou d’un cabinet de travail sous le Second Empire? Question épineuse! De la salle à manger Art Nouveau au début du XXe à la loge de concierge des années 1950, le passionnant ouvrage Intérieurs parisiens, du Moyen Âge à nos jours* publié aux éditions Parigramme dessine les habitations parisiennes des siècles derniers.

Architecture, Histoire, Décoration, Sociologie... Le livre touche à une multitude d’univers et décrypte des «motifs» d’œuvres, représentatives d’une époque. «Nous avons essayé de choisir une image tous les vingt ans», précise Charlotte Duvette, qui a co-écrit le livre avec Morgane Walter et Hadrien Wolle. Parmi les 72 illustrations choisies, on trouve beaucoup d’hôtels particuliers, pièces de réceptions clinquantes et autres décors fastueux... Cela n’est pas un choix éditorial: avant le XXe siècle, c’était surtout les riches et autres personnes aisées qui faisaient représenter - et parfois se représentaient eux-mêmes - leur intérieur. «Nous avons néanmoins trouvé des illustrations d’habitats plus populaire afin de ne pas montrer que la vie de château», précise Charlotte Duvette.

Cabinet de travail d’Émile Zola dans le quartier des Batignolles (XVIIe arrondissement), atelier salon de Sarah Bernhardt à la fin des années 1870, cabinet aménagé dans la galerie de l’hôtel du cardinal Mazarin... Le livre met également en scène de nombreuses personnalités qui ont fait l’Histoire de France. Pour d’autres époques, le choix a été plus compliqué. «Pour illustrer la colocation de notre époque, nous avons publié une photo de mon propre appartement», s’amuse Charlotte Duvette.

La chambre, la pièce qui a traversé les siècles

On découvre également les quartiers «à la mode» selon les époques. L’île de la Cité et les alentours de Notre-Dame et du Louvre pour le Moyen Âge, Saint-Germain-des-Prés pour le XVIIIe siècle et la rue de Lille (où ont été érigés de nombreux hôtels particuliers), la Chaussée d’Antin et le Faubourg Poissonnière (et ses façades d’immeubles très originales) au XIXe siècle... C’est également au XIXe siècle que «naît» le XVIe arrondissement: c’est ici que s’installent les banquiers et riches hommes d’affaires. Ils y font construire de gigantesques hôtels particuliers, et veulent des intérieurs luxueux copiant ceux du siècle précédent.

Lire aussi: Redécouvrez ces devantures de magasins héritées du Vieux Paris

Au milieu de ce patchwork d’habitations, quelle pièce emblématique a traversé les siècles, du Moyen Âge à nos jours? «La chambre, répond Charlotte Duvette. Au Moyen Âge, on y recevait ses invités, on y dînait, la chambre était un lieu de vie, un lieu de passage. Au fil des siècles, elle est devenue peu à peu un espace privé... et les illustrations et tableaux d’époques sont donc moins nombreux!» Car c’est également cela que dévoile ce livre à travers la richesse des illustrations qui sont présentées: l’art et la manière de vivre à la française selon les époques et les classes sociales.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 11 mois

    Il n'y a que quelques "bricoles" qui ont traversé les temps, cafards et punaises pour les plus connus dont Paris est envahi, climat doux et humide, constructions en plâtre, le délice du spécialiste en insectes. J'ai recensé dans un 3 étoiles parisien plus de 50 espèces.... Vous pouvez aller où vous voulez jamais vous ne trouverez une richesse biologique aussi importante.