Petite hausse des dépenses des ménages américains en février

le
0

WASHINGTON (Reuters) - Les dépenses des ménages américains ont à peine augmenté en février, l'épargne atteignant son plus haut niveau depuis près de deux ans, ce qui semble confirmer un ralentissement de la croissance au premier trimestre.

La progression a été de 0,1% après un recul confirmé de 0,2% en janvier, montrent les données publiées lundi par le département du Commerce.

Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à une augmentation de 0,2% en février des dépenses des ménages, qui constituent plus des deux tiers de l'activité économique des Etats-Unis.

Les ménages ont surtout économisé sur les grosses dépenses comme l'achat de voitures. Leurs dépenses en énergie ont en revanche augmenté en raison d'une vague de froid.

Les revenus des ménages ont pour leur part progressé de 0,4% en février après une hausse similaire en janvier, le montant de l'épargne atteignant 768,6 milliards de dollars, son plus haut niveau depuis décembre 2012.

L'indice des prix à la consommation des ménages (personal consumption expenditures, PCE) a augmenté de 0,2% après un recul de 0,4% en janvier, ce qui porte sa progression sur un an à 0,3%.

L'indice PCE "core", soit hors énergie et produits alimentaires, a pour sa part enregistré une hausse de 0,1%, comme en janvier.

(Lucia Mutikani, Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant