Petite baisse à l'ouverture des Bourses en Europe

le
0
PETITE BAISSE DES BOURSES À L'OUVERTURE EN EUROPE
PETITE BAISSE DES BOURSES À L'OUVERTURE EN EUROPE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère baisse vendredi, avec le secteur automobile, la prudence étant de mise avant la réunion des pays producteurs de pétrole dimanche à Doha et des chiffres de la croissance chinoise au premier trimestre conformes aux attentes.

Selon les chiffres officiels publiés vendredi, le produit intérieur brut (PIB) de la deuxième puissance économique mondiale a augmenté de 6,7% au premier trimestre sur un an, conformément aux anticipations des économistes, ce qui correspond à un léger ralentissement par rapport à la croissance de 6,8% enregistrée au quatrième trimestre 2015.

À Paris, le CAC 40 cédait 0,29% à 4.498,49 points à 09h45, retombant sous les 4.500. À Francfort, le Dax reculait de 0,49% tandis qu'à Londres, le FTSE cédait 0,12%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro abandonne 0,21% et le FTSEurofirst 300 0,19%.

L'indice du secteur automobile européen recule de 0,92% plombé par les équipementiers, dont Faurecia qui cède plus de 4% après avoir fait état jeudi d'un chiffre d'affaires quasi stable au premier trimestre et en recul de 2% en Chine.

Les ventes de voitures ont toutefois augmenté de 5,7% en Europe en mars pour se rapprocher de leur niveau de 2007, avant la crise financière, selon les chiffres de l'Association des constructeurs européens d'automobiles.

Deutsche Bank recule de près de 1,56%. Un document judiciaire publié aux Etat-Unis a montré que la banque allemande avait accepté de conclure un accord avec les autorités américaines pour mettre fin au litige portant sur une entente présumée avec Bank of Nova Scotia et HSBC Holdings pour fixer de manière illégale le cours de l'argent.

Carrefour prend près de 4,65% après avoir fait état d'une accélération de sa croissance organique au premier trimestre grâce à une forte progression en Europe et au Brésil, tandis que ses ventes en France ont marqué le pas.

ArcelorMittal se stabilise après une hausse en ouverture. Le quotidien allemand Handelsblatt rapporte que ThyssenKrupp envisagerait de rapprocher ses actifs sidérurgiques avec les siens. Les médias allemands ont aussi fait état de discussions entre ThyssenKrupp et l'indien Tata Steel, qui a annoncé, fin mars, son intention de vendre ses actifs britanniques, relançant les spéculations sur une nouvelle vague de consolidation dans la sidérurgie européenne.

Sur le marché des changes, l'euro est en léger recul à 1,1257 dollar.

Les cours du pétrole sont en légère hausse, le West Texas Intermediate CLc1 ne parvenant pas à se maintenir au-dessus du seuil de 42 dollars le baril, franchi en milieu de semaine, ce qui représentait un plus haut de quatre ans et demi. Les intervenants sont prudents à l'approche de la réunion des principaux producteurs dimanche à Doha qui pourrait déboucher sur des mesures concrètes pour limiter l'offre mondiale.

(Marc Joanny pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant