Petit Vélo rate un péno, bonne baston en Turquie

le
0
Petit Vélo rate un péno, bonne baston en Turquie
Petit Vélo rate un péno, bonne baston en Turquie

Un Dinamo qui gagne le derby de Moscou face au CSKA malgré les malheurs de Valbuena, le blues de l'exilé Shakhtar en Ukraine, un top 3 VIP en Turquie et le PAOK qui tient tête à l'Olympiakos en Grèce : l'actu mensuelle de ces quatre championnats européens, c'est ici et maintenant.
Russie – Premier League
On arrive à la mi-novembre et il faut bien reconnaître que ça commence à cailler sévère du côté de la Russie et son climat continental. Pourtant, on continue de jouer au football, avec une trêve hivernale qui n'interviendra que le 8 décembre, pour une pause obligatoire s'éternisant jusqu'au 7 mars. Après 13 journées disputées, c'est le Zénith Saint-Pétersbourg qui continue de mener assez largement les débats là-bas, malgré la première défaite surprise subie cette saison face au Terek Grozny. C'était samedi à domicile, avec un score de 3-1 à l'avantage de l'équipe chère au tout puissant Tchétchène Ramzan Kadyrov et qui tourne étonnamment bien ces dernières semaines, avec une quatrième place provisoire. Pour le Zénith d'André Villas-Boas, cette défaite n'est pas non plus catastrophique car derrière, son principal concurrent, le CSKA, patine encore plus.

La formation moscovite a certes réussi l'exploit de s'imposer sur la pelouse de Manchester City l'autre jour en C1, mais par contre, ça rigole moins en championnat, avec désormais trois matchs de suite sans victoire et une défaite subie le week-end dernier dans le derby face au Dinamo. Le seul but de la rencontre n'a pas été marqué par Valbuena, qui a manqué un penalty, mais par Kokorin. Au classement, cela reste très serré derrière le Zénith, qui compte 32 points après 13 journées : le CSKA est à 25 points, suivi du FC Krasnodar, l'adversaire de Lille en C3, qui confirme sa montée en puissance ces derniers mois (24 pts), du Terek Grozny (24 pts), du Kuban Krasnodar (24 pts), du Dinamo (22 pts), du Lokomotiv (22 pts), du Spartak (22 pts) et du Rubin Kazan (20 pts). On a donc un mélange de prétendants attendus aux premières places – les formations moscovites, en gros – et de grosses cotes – les deux clubs de Krasnodar et Grozny – pour disputer au Zénith le titre et se battre pour les places d'honneur avec, on le rappelle, les deux premières places qui sont qualificatives pour la C1 et les deux suivantes pour la C3.

Ukraine – Premier League
11 journées ont été disputées depuis le début de la saison et il reste une équipe encore...





Russie – Premier League
On arrive à la mi-novembre et il faut bien reconnaître que ça commence à cailler sévère du côté de la Russie et son climat continental. Pourtant, on continue de jouer au football, avec une trêve hivernale qui n'interviendra que le 8 décembre, pour une pause obligatoire s'éternisant jusqu'au 7 mars. Après 13 journées disputées, c'est le Zénith Saint-Pétersbourg qui continue de mener assez largement les débats là-bas, malgré la première défaite surprise subie cette saison face au Terek Grozny. C'était samedi à domicile, avec un score de 3-1 à l'avantage de l'équipe chère au tout puissant Tchétchène Ramzan Kadyrov et qui tourne étonnamment bien ces dernières semaines, avec une quatrième place provisoire. Pour le Zénith d'André Villas-Boas, cette défaite n'est pas non plus catastrophique car derrière, son principal concurrent, le CSKA, patine encore plus.

La formation moscovite a certes réussi l'exploit de s'imposer sur la pelouse de Manchester City l'autre jour en C1, mais par contre, ça rigole moins en championnat, avec désormais trois matchs de suite sans victoire et une défaite subie le week-end dernier dans le derby face au Dinamo. Le seul but de la rencontre n'a pas été marqué par Valbuena, qui a manqué un penalty, mais par Kokorin. Au classement, cela reste très serré derrière le Zénith, qui compte 32 points après 13 journées : le CSKA est à 25 points, suivi du FC Krasnodar, l'adversaire de Lille en C3, qui confirme sa montée en puissance ces derniers mois (24 pts), du Terek Grozny (24 pts), du Kuban Krasnodar (24 pts), du Dinamo (22 pts), du Lokomotiv (22 pts), du Spartak (22 pts) et du Rubin Kazan (20 pts). On a donc un mélange de prétendants attendus aux premières places – les formations moscovites, en gros – et de grosses cotes – les deux clubs de Krasnodar et Grozny – pour disputer au Zénith le titre et se battre pour les places d'honneur avec, on le rappelle, les deux premières places qui sont qualificatives pour la C1 et les deux suivantes pour la C3.

Ukraine – Premier League
11 journées ont été disputées depuis le début de la saison et il reste une équipe encore...





...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant