Petit rassemblement à Tel Aviv pour la paix à Gaza

le
0

TEL AVIV, 10 août (Reuters) - Plusieurs dizaines d'Israéliens ont bravé samedi soir l'interdiction de la police pour manifester dans Tel Aviv contre la poursuite des opérations militaires dans la bande de Gaza. Le rassemblement avait été interdit par les autorités invoquant des restrictions militaires dans les villes à portée des roquettes palestiniennes. Quelque 150 militants israéliens se sont cependant réunis derrière des banderoles sur lesquelles étaient inscrits les slogans "Stop au massacre" et "Liberté pour Gaza". Leur mobilisation était comparable à celles observées lors de précédents rassemblements organisées depuis le déclenchement de l'opération Bordure protectrice, le 8 juillet dernier. Une contre-manifestation a attiré une vingtaine de personnes. Aucun incident n'a été signalé. Le porte-parole de la police israélienne, Micky Rosenfeld, a déclaré que les forces de l'ordre n'avaient procédé à aucune interpellation. D'après trois sondages réalisés fin juillet par l'Israel Democracy Institute, l'intervention des Forces de défense israéliennes dans la bande de Gaza est soutenue par une écrasante majorité d'Israéliens, 95% en moyenne. Dans ce contexte de mobilisation patriotique entretenue par les médias, le "camp de la paix" a du mal à se faire entendre en Israël. L'organisation B'Tselem a tenté ainsi d'acheter des espaces publicitaires sur les ondes de la radio nationale pour y faire lire les noms d'enfants palestiniens tués à Gaza mais a essuyé un refus de la régie publicitaire. (Allyn Fisher-Ilan; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant