Petit nul mais gros résultat pour Saint-Etienne

le
0
Petit nul mais gros résultat pour Saint-Etienne
Petit nul mais gros résultat pour Saint-Etienne

Réduit à 10, Sainté n'a pas livré un grand match. Mais comme le Beitar n'a pas fait mieux (0-0), ce sont les Verts qui passent les barrages et rejoignent les poules de Ligue Europa. Un mauvais de moment de passé, mais il fallait le faire. Félicitations messieurs.

Saint-Etienne 0-0 Beitar Jérusalem


Vert, jaune, rouge : les couleurs de la détente pour le commun des mortels, de stress ce soir à Saint-Etienne. Le jaune pour Shechter qui charge Ruffier juste avant la mi-temps ; mais le rouge de Ruffier qui répond sans réfléchir ; et un Chaudron vert de rage sur la décision de l'arbitre. 45 minutes plus tard, les Stéphanois peuvent rouler, ou trinquer selon les goûts, quoiqu'il en soit relâcher la pression : leur équipe jouera une nouvelle fois la Ligue Europa cette saison. Et c'est bien la nouvelle la plus importante de la soirée.

La guerre des surfaces


Premier corner, premier tir cadré et premier carton jaune pour Perrin et Saint-Etienne. Les Verts veulent l'Europe, dans un Chaudron qui porte bien son nom. 32°C au coup d'envoi, des supporters bouillants et une compétition inscrite dans l'ADN du club. Oui, mais c'est a peu près tout pendant 25 minutes. Après ? Une bataille de surfaces. Beric est signalé hors-jeu, sans doute à tort, alors qu'il est pris par le maillot. Dans la minute suivante, Shechter cherche le penalty pour une touchette de Pogba. " Jouez ! " dit M. l'arbitre.

Encore ? Nolan Roux, à trois mètres et à la réception d'une remise d'un Saint-Louis sucré, voit sa tête bloquée par les cuisses de Claudemir. Du grand art, mais ce n'est rien face à aux sauts de saumon de Shechter, touché peu avant la mi-temps par un geste d'humeur de Ruffier après avoir chargé le gardien. L'arbitre met la main sur le cœur pour l'Israélien, la main sur le cul pour le Français : jaune et rouge, Jessy Moulin va pouvoir entrer en jeu, et c'est Saint-Louis qui trinque. La 2e mi-temps s'annonce tendue pour les Stéphanois.

Peu importe le match pourvu qu'il y ait la qualification


Les intentions sont présentes à la reprise, la réalisation, moins. Festival de passes ou de contrôles manqués des deux côtés, quand ce n'est pas Monnet-Paquet qui perd son duel face à Kleyman. Ce n'est pas une sanction, car c'était prévu, mais KMP est prié de sortir, remplacé par Tannane. Ce qui ne change rien, ou presque. Le match est fermé, les occasions rares. Ce n'est pas tant Sainté qui cherche un 0-0 made in…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant