« Petit, je marquais plein de buts »

le
0

Quel est votre premier souvenir de football ? La finale de la Coupe du monde 1998 ! J'avais 9 ans et, depuis l'ancien appartement de mes parents, j'avais vu passer le bus des Bleus qui rejoignaient le Stade de France, avec tout le cortège de motards. C'était dingue, moi, j'avais l'impression de les toucher. Pratiquiez-vous le football étant petit ? Oui, au club de Levallois (Hauts-de-Seine). Il y a deux semaines, par hasard, j'ai recroisé l'un de mes éducateurs. J'avais une dizaine d'années et j'étais dingue de foot. Comme j'étais grand, on avait décidé qu'il fallait que je sois défenseur. Je n'ai jamais compris, car je marquais plein de buts ! Qui était votre idole de jeunesse ? Ronaldinho. Je me souviens que la première fois que mon père m'a emmené au Parc des Princes, c'était pour le voir jouer. J'adorais sa joie de vivre, sa technique, sa façon de mettre des coups francs. Je suis super content, car je vais bientôt le rencontrer. Vous êtes plutôt Platini ou Zidane ? Zidane, il a fait tellement en offrant la Coupe du monde à la France ! J'aime sa simplicité, c'est un très grand monsieur. Une légende en tant que joueur, une légende en tant qu'entraîneur... On s'échange pas mal de textos. Je lui en ai envoyé plein pendant la Ligue des champions, à chaque fois que lui me félicite, je n'en reviens pas que quelqu'un comme lui suive mes résultats. Quand avez-vous vibré pour la dernière fois en regardant un match ? Devant la finale de la Ligue des champions entre le Real et l'Atlético Madrid. J'étais chez moi, et j'ai défoncé le canapé (rires) ! Avec quel footballeur aimeriez-vous boire un verre ? Paul Pogba, parce que j'aime sa détermination à vouloir devenir un grand. Quelle est la règle que vous avez du mal à comprendre ? Le but qui compte double en cas d'égalité en Ligue des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant