Peter, mort à 18 ans en franchissant le mur de Berlin

le
0
Criblé de balles,il s'est vidé de son sang, appelant en vain au secours. Il y a tout juste cinquante ans...

Abattu le 17 août 1962, Peter Fechter n'est pas le premier Allemand de l'Est tombé en franchissant la frontière. Mais la mort ne l'a pas fauché au milieu d'un champ ou au large des côtes de la Baltique. L'adolescent s'est éteint à deux pas de Check Point Charlie, au c½ur de la capitale coupée en deux, sous l'½il des badauds et des photographes.

Un an après la construction du Mur, 27 ans avant sa chute, son décès symbolise alors l'irréversibilité d'une situation tragique et absurde. Les gardiens de l'Ouest et les GI gardes frontières non seulement ne lui portent pas secours, mais retournent leurs armes vers la foule enragée de voir ce gamin mourir sous ses yeux. À l'Est, les soldats n'osent pas intervenir à cause d'un incident survenu trois jours plus tôt: un soldat de la RDA a essuyé le tir de l'ennemi. En cet été 1962, rarement la tension aura été aussi vive. Les semaines précédant le drame, un nombre record de fusées éclairantes ont été tirée

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant