Peter Hartz, un personnage contesté

le
0

Pour certains, ses réformes ont contribué de manière décisive au succès économique de l'Allemagne. Pour la gauche, elles ont aussi contribué à la précarisation et à la paupérisation d'une partie de la population.

L'annonce pourrait faire chuter un peu plus la cote de popularité de François Hollande au sein de l'électorat de gauche. Le chef de l'État est-il en contact avec l'ancien conseiller de Gerhard Schröder, Peter Hartz, l'homme qui a donné son nom à la réforme du système d'assurance chômage outre-Rhin? Le journal Saarbrücker Zeitung semble l'affirmer mardi matin, en présentant Peter Hartz comme un conseiller officieux du chef de l'État. L'étincelle allumée, les réactions ont été immédiates. «Ce type est épouvantable, c'est lui qui a ruiné les travailleurs allemands», a commenté sévèrement le leader du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, sans attendre que l'information soit confirmée.

Pour être exact, Peter Hartz n'a pas lui-même confirmé l'...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant