Peter Bosz : " Je pense que l'on pratique le meilleur football des Pays-Bas "

le
0
Peter Bosz : " Je pense que l'on pratique le meilleur football des Pays-Bas "
Peter Bosz : " Je pense que l'on pratique le meilleur football des Pays-Bas "

Douzième d'Eredivisie il y a encore un mois, le Vitesse Arnhem vient d'engranger 19 points sur 21 possibles et trône désormais sept places plus haut dans le classement. Surtout, le Vitesse Arnhem est, selon certains, ce qu'il se fait de mieux en matière de ballon hollandais. Cette raison porte un nom : Peter Bosz. L'ancien joueur de Feyenoord et de Toulon et actuel coach de l'annexe néerlandaise de Chelsea nous a accordé une interview où il est question de spectacle, de Bertrand Traoré, de doordekken et de Rolland Courbis.

Hugo Borst (célèbre journaliste néerlandais, ndlr) dit de votre équipe qu'elle est la plus agréable à voir jouer en Eredivisie. Qu'est-ce que ça vous fait ? C'est un beau compliment. Nous avons une manière de jouer qui est très plaisante pour les supporters, oui, mais à la fin, il est toujours question de résultats. Surtout en première partie de saison, durant laquelle nous avons énormément dominé sans obtenir le succès escompté. Nous avons d'ailleurs perdu pas mal de points, alors qu'on ne pouvait pas forcément se le permettre. Donc c'est vrai, je pense que l'on pratique le meilleur football des Pays-Bas, mais on manque de points.
Diriez-vous que vous êtes un homme d'idées plus qu'un entraîneur pragmatique ? Bien sûr. Mais chaque coach a sa propre idée de comment jouer au football. Moi, je n'essaie pas seulement de gagner, mais aussi de provoquer de l'enthousiasme chez les gens. Je pense que les fans attendent d'une équipe qu'elle ait la possession, qu'elle se crée beaucoup d'occasions et bien sûr, qu'elle marque beaucoup de buts. Avec le Vitesse, nous pressons les équipes très haut et très tôt dans le jeu. Lorsque nous avons la balle, le but est d'avoir une bonne possession et de construire par l'arrière, et lorsque nous perdons la balle, nous avons mis en place la règle des cinq secondes. Chaque joueur doit faire en sorte d'avoir récupéré la balle dans les cinq secondes qui suivent sa perte en pressant immédiatement l'adversaire. Parce qu'un adversaire qui récupère la balle n'est jamais en bonne position pour attaquer, les joueurs sont souvent regroupés autour du ballon. Nous essayons donc de tirer profit de ça pour récupérer la balle rapidement. C'est un concept mis en place par Guardiola à Barcelone. Il avait sa règle des trois secondes. Bon, on n'est pas Barcelone, donc j'ai décidé de donner à mes joueurs deux secondes de plus. J'essaie aussi d'appliquer le doordekken : si un adversaire retourne dans sa moitié de terrain, le dernier défenseur de mon équipe ne doit pas avoir peur lui aussi de rentrer dans la moitié de terrain de l'adversaire.
Pour mettre en place le jeu que vous essayez de développer, quel est le meilleur schéma tactique ? C'est avant tout une question de travail d'équipe, et chaque joueur sait ce qu'il a à faire, quand on a la...


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant