Pesticides : le risque pour l'homme est gravement sous-évalué

le
0
Pesticides : le risque pour l'homme est gravement sous-évalué
Pesticides : le risque pour l'homme est gravement sous-évalué

L'évaluation des risques pour la santé de mélanges de substances chimiques a été éludée jusqu'ici faute d'une méthode appropriée. Or chacun d'entre nous, quel que soit son âge, est exposé journellement à des dizaines de substances chimiques de synthèse dont on ignore les toxicités en mélange. Les associations Générations Futures et Antidote Europe se sont donc associés pour s'attaquer à ce problème urgent.

Les deux associations ont ainsi demandé à une équipe universitaire réputée de tester les activités de mélanges de trois fongicides fréquents (pyrimethanil, cyprodinil et fludioxonil) sur des cellules gliales et neuronales représentatives du système nerveux central humain. Les résultats de ces travaux scientifiques viennent d'être publiés sous le titre : "A preliminary investigation into the impact of a pesticide combination on human neuronal and glial cell lines in vitro", M.D. Coleman & al., PLoS ONE* (2012)

Voir l'étude

L'étude menée par ces scientifiques montrent qu'en combinaison, ces fongicides exercent sur les cellules gliales d'énormes stress oxydants les obligeant à stimuler considérablement l'expression de peroxydases (très peu stimulés par les fongicides seuls) et surtout d'enzymes de neutralisation des radicaux oxygène (effet comparable à celui du cyprodinil). Sous l'effet du mélange, mais pas des fongicides seuls (sauf le cyprodinil), ces cellules entrent ainsi en apoptose (suicide cellulaire).

Les cellules

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant