Pessimisme et incertitude bloquent l'immobilier francilien

le
9
Pessimisme et incertitude bloquent l'immobilier francilien
Pessimisme et incertitude bloquent l'immobilier francilien

(Relaxnews) - Alors que le volume de transactions devrait atteindre un niveau exceptionnellement bas en 2012, la faiblesse des taux soutient légèrement les prix franciliens, selon le baromètre mensuel de MeilleursAgents.com. Mais les produits banals ne se vendent plus.

Les volumes de transaction continuent de baisser dans un marché dominé par le pessimisme et l'incertitude, d'après MeilleursAgents.com, qui publie aujourd'hui la 39e édition de son baromètre mensuel des prix de l'immobilier résidentiel à Paris et en Ile-de-France.

En mai, les prix de vente réels baissent légèrement à Paris (-0,3%) et augmentent faiblement en banlieue (+0,3%). Cette évolution dans un fourchette limitée reste soutenue par la faiblesse des taux des prêts immobiliers.

"Mis à part les petites surfaces de grande qualité de moins de 350.000 euros et le micro-marché du très haut-de-gamme, les ventes sont rares. Quelques primo-accédants aidés ou aisés parviennent encore à bénéficier de taux d'intérêt exceptionnels. Pour le reste tout est compliqué", indique Sébastien Lafond, président et fondateur de MeilleursAgents.com.

Reste que des investisseurs en recherche de sécurité continuent d'acheter dans la pierre sans se soucier du rendement et poussent les prix des petites surfaces parisiennes de +0,9% en un mois.

En revanche, l'achat-revente est en panne, et bloque le marché des biens familiaux de trois pièces et plus, dont les prix baissent de 1% à Paris.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sade1 le mercredi 4 juil 2012 à 23:23

    C'est faux. 1) Ils ont investi sur taux en partie variable2) Il se sont endettés en moyenne de 290 000 € (400 000 $) pour des revenus du ménage de 1700€! Oui 1700€ Et ce sont les statistiques officielles !Alors bon effectivement dans ces pays où celui qui fait la plonge dans le restaurant d'à côté (je ne veux pas être méchant mais c'est une image) se paie une mini-Villa avec piscine, il fallait s'en douter!Au vu des taux bas, il faut être toqué pour ne pas s'endetter.

  • SaasFee le lundi 2 juil 2012 à 20:01

    sade1, les espagnols, américains, irlandais, islandais, grecs .... qui ont investi dans l'immobilier depuis 10 ans étaient eux aussi sains s'esprit. Les toqués sont ils vraiment ceux que tu crois ?

  • sade1 le lundi 2 juil 2012 à 19:36

    J'achète, vu les taux ultra bas, il faut être un peu toqué de la tête pour ne pas en profiter.La valeur de la monnaie papier s’effrite plus vite que ce que perdra la pierre en 15 ans, et surtout les crédits ne valent rien : un remboursement en monnaie de singe et préférable!Tout être sensé sait que la situation se prête à un endettement massif!

  • M9810937 le lundi 2 juil 2012 à 18:11

    Tiens tiens.... il va être temps de quitter le navire ... vendre, vendre tant qu'il est encore temps de quelques bénéfices...!... mais n'ayez pas peur, Hollande saura récupérer tout cela bien vite !

  • loco93 le lundi 2 juil 2012 à 16:56

    Arbitrage de l'immo vers la bourse pour bientôt de la part des investisseur? en tout cas quand l'heure sonnera, ceux qui ont acheté à TOUT prix s'en mordront les doigts.

  • v.brugio le lundi 2 juil 2012 à 15:44

    Attendez que ceux qui spéculent se rendent compte qu'il faut se dépêcher de vendre et ce sera la débandade.

  • london le lundi 2 juil 2012 à 15:27

    -30% en FRance, -50% à Paris, l'immobilier ne baissera jamais ! C'est ce que disait les US et l'espagne, on voit bien le resultat.Insoutenable, Prix environ *3 en 10 ans et salaires *0.4 en dix ans, ca ne tiendra jamais, seuls les C... pensent que les arbres montent au ciel.

  • ben4you le lundi 2 juil 2012 à 14:34

    Je viens d'acheter un commerce avec 2.5 salariés à Paris et ça me coûte moins cher qu'un studio à Paris ... quand acheter une entreprise (bien qui crée de la valeur et la richesse) coûte moins cher qu'un appartement (bien improductif dont le rendement devient presque nul étant donné le niveau des prix) c'est qu'il y a vraiement un problème!!!!!!

  • Influ le lundi 2 juil 2012 à 14:04

    oui, c'est quand même étrange que les 45m² tout moisi à 450 000 euros ne se vendent plus, je comprends pas, pourtant ça ne fait que 2500€ de crédit pendant 25 ans...Où va le monde, je vous jure.