Perturbateurs endocriniens : les lobbies nuisent-ils gravement à la santé?

le
1

Après le scandale Volkswagen, une nouvelle polémique de santé publique touche l’Europe : les perturbateurs endocriniens. Ces substances chimiques sont présentes dans de nombreux objets de consommation courante : plastiques, résidus de pesticides sur les fruits et légumes, OGM, cosmétiques, lunettes, semelles de chaussures ...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lm123457 le mercredi 11 nov 2015 à 16:39

    Le documentaire "Mâles en péril" de Thierry de Lestrade avait déjà pointé ce problème. Au moisn ca donnera du boulot aux pauvres auxquelles les riches cous-traiteront les grosses avec la complicité de la gauche et de l'extreme gauche qui sont pour ce "progrès" ...