Perturbateurs endocriniens : les bons gestes à adopter

le , mis à jour à 11:22
0
Perturbateurs endocriniens : les bons gestes à adopter
Perturbateurs endocriniens : les bons gestes à adopter

Impossible d'éviter totalement l'exposition aux perturbateurs endocriniens, toutefois elle peut être considérablement diminuée en suivant quelques conseils.

Je meuble mon appartement

Confortable et pratique ne doivent pas être les seuls critères pour choisir son mobilier. Au salon, attention au canapé et aux tapis qui ont pu être traités avec des composés perfluorés, des perturbateurs de la glande thyroïde qui causent, entre autres, la naissance de bébés de petit poids. On les retrouve aussi très souvent dans les tissus des meubles qui les rendent résistants aux taches et au feu. Préférez donc les meubles en bois plein.

Bébé arrive, je prépare sa chambre

Les enfants en bas âge sont particulièrement sensibles aux substances nocives : privilégiez les peintures ou les enduits naturels. Evitez les revêtements plastifiés pour le sol et les murs : ils peuvent contenir des phtalates, une famille de substances chimiques que l'on trouve dans quasiment tous les objets en polychlorure de vinyle (PVC) tels que les jouets. Ils perturbent le système reproducteur et pourraient favoriser les tumeurs du foie et les cancers hormono-dépendants tels que le cancer du sein. Revenons aux jouets. Difficile en effet de faire plaisir à son enfant uniquement avec des jouets en bois brut sans vernis. Solution ? Variez les joujoux pour éviter le tout-plastique.

J'ai une petite faim

L'alimentation est la source d'exposition principale aux phtalates et au bisphénol A. Le bisphénol A est une substance chimique que l'on trouve encore malgré son interdiction. Elle est utilisée pour fabriquer du plastique et des résines qui a la faculté de migrer du contenant vers les aliments. Une fois ingéré, il mime l'action des œstrogènes, perturbant la fonction de reproduction. Il convient ainsi d'éviter les emballages en polycarbonate (identifié par le n o 7 inscrit dans un triangle sur le récipient), les conserves, les canettes et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant