Perturbateurs endocriniens : Bruxelles en faute

le
0
Traitement d'un champs aux pesticidesà Vimy (Pas-de-Calais).
Traitement d'un champs aux pesticidesà Vimy (Pas-de-Calais).

Editorial. La Commission européenne, qui était censée réglementer l’usage des polluants chimiques avant la fin de 2013, s’évertue à éluder le problème, à brouiller les expertises et à différer toute décision sérieuse.

Editorial du « Monde ». Cela fait des années que le feuilleton – l’inquiétant feuilleton – des « perturbateurs endocriniens » a commencé. Et il ne semble, hélas !, pas près de se terminer tant sont importants et contradictoires les intérêts en jeu, scientifiques, économiques, sanitaires, environnementaux et politiques.

Perturbateurs endocriniens ? Il s’agit de substances chimiques omniprésentes dans l’environnement domestique et la chaîne alimentaire (plastifiants, conditionnements, solvants, cosmétiques…). Elles envahissent nos activités et nos objets quotidiens, se dispersent dans l’environnement, et l’on détecte des matériaux censés entrer dans la composition de nos fonds de casserole et de nos tongs jusqu’au fond de l’océan Pacifique. Or, ces polluants chimiques diffus sont soupçonnés d’être en partie responsables de l’incidence croissante des maladies du monde « moderne » : cancers hormono-dépendants (sein, prostate, thyroïde…), troubles de la fertilité, obésité, diabète, autisme… Pourtant, ces perturbateurs ne sont pas régulés en tant que tels et cette faille réglementaire constitue un risque majeur pour la santé publique.

L’alerte a été lancée par les scientifiques. Depuis un quart de siècle, les preuves de la nocivité de ces produits s’accumulent. En 2013, un rapport de l’Organisation mondiale de la santé et du Programme des Nations unies pour l’environnement les qualifait de « menace mondiale à laquelle il faut apporter une solution ». En 2015, encore, les soci...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant