Pertes pour Maersk au premier trimestre

le
0

(Commodesk) L'affréteur Maersk a enregistré de lourdes pertes au cours des trois premiers mois de l'année. Les résultats trimestriels publiés la semaine dernière par l'entreprise danoise indiquent un profit de 1,2 milliard de dollars pour l'ensemble du groupe mais une perte nette de 599 millions pour la branche Maersk Line.

Le numéro un mondial du fret souffre de la chute des prix de fret (le Baltic Dry Index a chuté de 80% en trois ans), liée aux problèmes de surcapacité, que l'augmentation des volumes ne suffit pas à compenser. A l'image de plusieurs de ses concurrents, Maersk Line a restreint sa flotte de 9% sur les lignes Europe-Asie.

Pour le reste de l'année 2012, la firme compte sur le redressement du Baltic Dry Index, qui a commencé en mars dernier (+42% depuis le 1er mars) pour présenter un bilan à l'équilibre. Elle anticipe également une augmentation du trafic global de 4 à 6% par rapport à 2011, grâce aux lignes nord-sud.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant