Pertes pour le numéro un mondial du fret

le
0
(Commodesk) Maersk a annoncé dans ses résultats 2011 une perte de 600 millions de dollars pour sa branche fret. Alors que la société enregistrait encore un bénéfice de 2,6 millions l'année précédente, elle fait face, comme tous les acteurs du secteur, à une importante surcapacité, le ralentissement économique mondial entraînant une baisse des échanges internationaux.

En 2011, Maersk, leader mondial du transport de containeurs, aurait plus que récupéré les parts de marché perdues en 2010. Mais l'augmentation de 11% des volumes transportés n'a pas suffi à compenser la diminution des taux de fret. Ceux-ci ont particulièrement baissé sur les lignes Europe-Asie, où le groupe a annoncé la semaine dernière une réduction de 9% de ses capacités.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant