Pertes creusées sur 9 mois pour deux banques grecques

le
0
ALPHA BANK ET NATIONAL BANK ONT CREUSÉ LEURS PERTES SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE L'ANNÉE
ALPHA BANK ET NATIONAL BANK ONT CREUSÉ LEURS PERTES SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE L'ANNÉE

ATHENES (Reuters) - Deux des principales banques grecques, National Bank et Alpha Bank, ont annoncé vendredi avoir creusé leurs pertes sur les neuf premiers mois de l'année, conséquence de l'impact sur leurs portefeuilles de prêts de la grave récession dans laquelle se trouve l'économie hellénique.

National Bank, le numéro un grec du secteur, a vu ses pertes augmenter de 82% de janvier à septembre à 2,45 milliards d'euros, contre 1,35 milliard sur la même période l'an dernier.

De son côté, Alpha Bank, numéro trois par les actifs, a fait état de pertes en hausse de 25,6% sur un an à 711,8 millions d'euros.

Alpha, qui a conclu en octobre le rachat d'Emporiki au Crédit agricole pour un euro symbolique, a précisé que ses revenus nets d'intérêts avaient chuté de 16,4% sur neuf mois, en raison notamment de la hausse de ses coûts de financement auprès de la banque centrale nationale dans le cadre du mécanisme de "soutien exceptionnel à la liquidité" (Emergency Liquidity Assistance ou ELA).

Ses provisions pour pertes sur crédit ont parallèlement augmenté de 41,5% à 1,17 milliard d'euros. Chez National Bank, elles s'affichent en hausse de 43% à 1,87 milliard.

George Georgiopoulos et Lefteris Papadimas, Marc Angrand pour le service français, édité par Matthieu Protard

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant