Perte nettement inférieure aux attentes pour BlackBerry

le
0

(Actualisé avec détails, commentaire d'analyste, contexte) TORONTO, 26 septembre (Reuters) - BlackBerry BB.TO BBRY.O a fait état vendredi d'une perte trimestrielle largement inférieure aux attentes et déclaré qu'il se concentrait sur sa croissance et ses investissements, tandis que la faiblesse de son chiffre d'affaires perdure. Le groupe de Waterloo (Ontario), qui poursuit son recentrage sur les services et les logiciels dans le cadre d'une vaste restructuration, a également annoncé une très forte demande pour son nouveau système de gestion d'appareils mobiles. Vers 15h15 GMT, le titre grimpait de 7,1% à la Bourse de Toronto. La perte nette est ressortie à 207 millions de dollars (163 millions d'euros), soit 39 cents par action, au deuxième trimestre clos le 30 août, contre une perte de 965 millions (1,84 dollar par action) un an auparavant. Hors éléments exceptionnels dont les charges de restructuration et une variation de la juste valeur des obligations, la perte représente deux cents par action. Sur cette base, le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait 16 cents par action. "Nous avons maintenant terminé la restructuration de nos effectifs et nous nous concentrons sur la croissance de notre chiffre d'affaires avec des investissements judicieux pour renforcer notre position dominante dans la sécurité et les services mobiles pour les entreprises", a déclaré le directeur général, John Chen, dans un communiqué. Le chiffre d'affaires a chuté de plus de 40%, à 916 millions de dollars, en variation annuelle. S'il a augmenté par rapport au précédent trimestre en Amérique du Nord, il ressort en baisse partout ailleurs. 3,4 MILLIONS DE LICENCES POUR BES10 Dès son arrivée en novembre à la tête du groupe, John Chen a entrepris de réduire les coûts, de vendre certains actifs et de renforcer le bilan du groupe. Il a cependant dit qu'une hausse du chiffre d'affaires était peu probable avant 2015, avec le lancement de nouveaux produits et services. BlackBerry a lancé mercredi un nouveau smartphone, le PassPort, au format carré et doté d'un clavier. ID:nL6N0RP1RC John Chen souhaite que BlackBerry reste un acteur du marché des smartphones tout en misant sur des secteurs comme la sécurité des données et la gestion des appareils mobiles. Le succès de cette stratégie repose en grande partie sur la capacité de son nouveau système de gestion d'appareils mobiles BlackBerry Enterprise Service 12 (BES12) à générer du chiffre d'affaires. Ce système, dont le lancement est prévu à la mi-novembre, est censé permettre aux entreprises et aux agences gouvernementales de gérer et protéger un parc mêlant des combinés BlackBerry, mais aussi des smartphones et tablettes fonctionnant sous Android, iOS ou Windows. BlackBerry dit avoir délivré 3,4 millions de licences pour son système BES10, en nette hausse par rapport au trimestre précédent. Quelque 25% des nouveaux clients, qui basculeront automatiquement sur BES 12, étaient antérieurement équipés de logiciels concurrents. "De manière générale, ils vont dans le bon sens. Mais le chiffre d'affaires est vraiment faible", a estimé l'analyste Colin Gillis de BGC Partners. (Euan Rocha, Wilfrid Exbrayat et Mathilde Gardin pour le service français, édité par Juliette Rouillon)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant