Perte nette record chez E.ON en raison des dépréciations sur Uniper

le
0
PERTE NETTE RECORD CHEZ E.ON
PERTE NETTE RECORD CHEZ E.ON

FRANCFORT (Reuters) - E.ON a enregistré une troisième perte record en autant d'années, en raison de nouvelles dépréciations sur sa filiale Uniper, sa filiale regroupant les centrales et le négoce énergétique scindée en septembre.

La perte nette se monte à 9,3 milliards d'euros sur la période de janvier à septembre, à comparer à un consensus Reuters la donnant à 9,8 milliards.

Les dépréciations sur Uniper se chiffrent à 6,1 milliards d'euros.

Le deuxième groupe énergétique allemand confirme mercredi sa prévision d'un bénéfice d'exploitation ajusté de 2,7 à 3,1 milliards d'euros cette année et d'un bénéfice net ajusté de 0,6 à un milliard d'euros.

(Christoph Steitz, Wilfrid Exbrayat pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant