Perte nette pour Credit Suisse avec les frais de justice US

le
0

ZURICH (Reuters) - Credit Suisse a fait état mardi de sa plus forte perte trimestrielle depuis l'effondrement de Lehman Brothers, en raison notamment d'une charge de 1,6 milliard de francs suisses (1,32 milliard d'euros) destinée au règlement d'un litige avec la justice américaine.

"Je tiens à réaffirmer que nous regrettons profondément les manquements survenus par le passé, qui ont conduit à ce règlement, et que nous en assumons l'entière responsabilité", déclare le directeur général, Brady Dougan, dans un communiqué.

La banque basée à Zurich a accusé une perte de 700 millions de francs au deuxième trimestre, un montant plus élevé que les 581 millions anticipés par le consensus et sans précédent depuis 2008.

Dans le communiqué accompagnant ses résultats, la banque a indiqué que ses objectifs de réduction de coûts étaient en voie d'être atteints.

Credit Suisse dit vouloir atteindre un "Look-through CET 1 ratio" de plus de 10% d'ici à la fin de l'année. Une fois que ce seuil aura été franchi, "nous prévoyons de restituer environ la moitié de nos bénéfices aux actionnaires à travers nos distributions annuelles", dit la banque.

L'essentiel de la provision passée au deuxième trimestre par la banque a été imputée sur les comptes de son segment de banque privée, ce qui ne doit pas occulter le fait que cette branche a attiré 10,1 milliards de francs nets supplémentaires au cours de la période d'avril à juin, ce qui est de bon augure pour les perspectives de la banque.

(Katharina Bart, Nicolas Delame pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant