Perte inattendue pour LafargeHolcim au 4e trimestre

le , mis à jour à 08:21
1
LAFARGEHOLCIM DANS LE ROUGE AU 4E TRIMESTRE
LAFARGEHOLCIM DANS LE ROUGE AU 4E TRIMESTRE

ZURICH (Reuters) - LafargeHolcim a annoncé jeudi une perte nette inattendue de 2,86 milliards de francs suisses (2,61 milliards d'euros) au quatrième trimestre, conséquence de charges de dépréciations et autres éléments exceptionnels d'un montant total de trois milliards de francs.

Pour autant, le cimentier franco-suisse, en pleine restructuration post-fusion, maintient sa proposition, annoncée en novembre, d'un dividende de 1,50 franc par action.

Il confirme également ses objectifs financiers pour 2018.

"Nous anticipons que l’effet combiné des synergies, des réductions de coûts additionnelles et d’un environnement plus favorable en matière de prix conduise à ce que 2016 soit une année de solide progrès vers nos objectifs 2018", déclare LafargeHolcim dans un communiqué.

L'excédent brut d'exploitation (EBE, Ebitda) retraité est ressorti à 1,40 milliard d'euros au quatrième trimestre, en deçà du consensus Reuters qui le donnait à 1,45 milliard.

Le chiffre d'affaires trimestriel s'élève à 7,44 milliards de francs, là encore au-dessous du consensus qui était de 7,51 milliards.

"La plupart des points structurants de la fusion sont désormais derrière nous", a déclaré le directeur général, Eric Olsen, dans un communiqué. "Notre organisation est en place; les synergies vont continuer à monter en puissance en 2016, avec plus de 450 millions de francs suisses d’Ebitda additionnel attendus cette année".

La dette nette du cimentier a diminué d'un milliard de francs, à 17,3 milliards, sur les trois derniers mois de 2015 et le groupe a réaffirmé sa volonté de préserver une notation solide en catégorie d'investissement. Il prévoit de ramener son endettement net à quelque 13 milliards de francs cette année.

Il projette aussi une croissance de la demande de 2% à 4% en 2016. "Les marchés émergents continueront de croître globalement grâce à leurs fondamentaux à long terme solides, et ce malgré l’évolution défavorable de certains d’entre eux", a ajouté Eric Olsen.

LafargeHolcim ajoute qu'il a bouclé un examen de son portefeuille d'activités, avec un programme de désinvestissements en cours de 3,5 milliards de francs, comportant "des accords de cession confirmés en Corée du Sud et en Arabie saoudite".

"Au Maroc, nous avons signé un accord avec notre partenaire SNI en vue d’élargir notre coentreprise en fusionnant Lafarge Ciments Maroc et Holcim Maroc pour créer LafargeHolcim Maroc".

Selon les premières indications, le titre LafargeHolcim devrait ouvrir en hausse de 2,1% après ces annonces.

(Michael Shields, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga il y a 9 mois

    plombage du bilan oblige.......et gagner les prochaines années en reprenant les provisions....