Perte d'autonomie: un portail pour s'orienter dans le maquis des aides et droits

le
0
Perte d'autonomie: un portail pour s'orienter dans le maquis des aides et droits
Perte d'autonomie: un portail pour s'orienter dans le maquis des aides et droits

C'est quoi le Gir? Quelle solution pour ma mère qui tombe souvent mais veut rester chez elle? Ma retraite suffira-t-elle à payer un Ehpad? Les seniors et leurs proches pourront désormais trouver toutes les réponses à leurs questions via un portail internet.Connaître ses droits, les démarches à entreprendre, les interlocuteurs à contacter, les solutions existantes pour faire face à une perte d'autonomie, c'est l'objectif de ce portail national lancé jeudi, www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr, conçu par le ministère des Affaires sociales, de la santé et des droits des femmes et la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA). En centralisant les données disponibles et en les actualisant régulièrement, cette porte d'entrée unique offrira aux personnes âgées et à leurs proches, mais aussi aux professionnels des secteurs social, médico-social et de santé, une information complète et validée par les pouvoirs publics sur les situations les plus courantes de perte d'autonomie. Actuellement, de nombreux sites, souvent de qualité, existent, mais l'information y est parcellaire. S'informer, s'orienter, peut ressembler à un parcours du combattant quand survient la perte d'autonomie qui touche une personne sur cinq à l'âge de 85 ans.Le portail comprendra notamment un lien direct vers les sites des interlocuteurs de proximité que sont les conseils départementaux. Seulement 8% des plus de 60 ans sont considérés comme dépendants, bénéficiant de l'Aide personnalisée à l'autonomie (APA) et 4,3 millions de personnes aident régulièrement un de leurs proches âgés vivant à domicile.Le portail propose des réponses aux questions les plus fréquentes mais aussi un annuaire des établissements et des services médicalisés pour personnes âgées.Un simulateur permet en outre d'estimer le montant du "reste à charge" mensuel pour un accueil dans un Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant