Perte d'audition : les pistes pour se protéger

le
0
En l'absence de moyens satisfaisants pour réparer les pertes d'audition liées à l'âge, il est essentiel de se prémunir contre les effets toxiques du bruit.

L'appareillage reste aujourd'hui, et pour longtemps encore, la seule modalité de prise en charge efficace dans la presbyacousie. C'est dire l'importance de la prévention, en particulier celle du bruit dont l'effet délétère est souvent sous-évalué. «Une étude des années 1960 montrait que l'audition des sujets âgés de tribus soudanaises, protégés du bruit moderne, était aussi bonne que celle d'adolescents new-yorkais!», rappelle le Pr Tran Ba Huy (Paris).

«La recherche épidémiologique, en particulier une meilleure connaissance des liens entre presbyacousie et troubles cognitifs, mérite vraiment d'être renforcée, notamment par un travail pluridisciplinaire avec les gériatres, qui ont une vision plus globale que la nôtre», estime le Dr Bouccara (hôpital Beaujon, Paris).

D'autant que la physiopatholo...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant