Perte d'altitude pour Parrot

le
2
Le drone Bebop, fabriqué par Parrot. (© Parrot)
Le drone Bebop, fabriqué par Parrot. (© Parrot)

La croissance ne s’est pas démentie en fin d’année dernière pour Parrot, son chiffre d’affaires s’étant adjugé une hausse de 35% au quatrième trimestre. Sur l’ensemble de l’exercice, les revenus du groupe d’électronique grand public ont enregistré une progression de 34%, à 326,3 millions d’euros (+21% à taux de change constants). Les ventes de drones ont même plus que doublé (+121%) et représentent désormais 56% de l’activité, contre 34% à fin 2014. L’an passé, le groupe a vendu plus d’un million de drones, grand public et professionnels.

Mais la marge brute annuelle est descendue d’un étage, à 46,8%, abandonnant 5,9 points. Ce décrochage s’explique à la fois par une répartition des ventes à l’avantage des produits grand public, moins rentables, et par des effets de change défavorables. Attendu autour de l’équilibre par les dirigeants, le résultat opérationnel courant de l’exercice est ressorti légèrement négatif, de 0,4 million d’euros exactement, contre un profit de 1,1 million un an auparavant. Il faut dire que le groupe a renforcé ses dépenses en R&D (+15%, à 57,7 millions d’euros), en marketing (+29%, à 59,3 millions)… Au final, le résultat net du dernier exercice égale 1,6 million d’euros, contre une perte de 2,8 millions déplorée en 2014.

Forte croissance dans les drones

Au 31 décembre 2015, Parrot dispose de 331,7 millions d’euros de trésorerie nette

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jjd47 il y a 9 mois

    Davantage de fric dans le marketing que dans la recherche, c'est tout à fait français!

  • jjd47 il y a 9 mois

    Davantage de fric dans le marketing que dans la recherche, c'est tout à fait français!