Perspectives solides

le
0
Conserver
"Sur les neuf premiers mois de l’année le chiffre d’affaires d’EDF progresse de 6,9%, à 45,6 Mds€. La croissance organique ressort à 9,7%, soutenue par une hausse des tarifs et une progression des volumes d’électricité et de gaz vendus en raison de conditions climatiques plus rigoureuses qu’à l’automne dernier. A ce jour, la crise financière n’a pas eu d’impact sur l’activité d’EDF. Malgré le contexte de forte volatilité des prix de l’énergie, l’entreprise confirme ses objectifs annuels visant une croissance du résultat d’exploitation de 3% et une stabilité du résultat net par rapport à 2007. EDF devrait bénéficier de nouvelles hausses des tarifs de l’électricité aussi bien en France qu’à l’international et continuer de renforcer son expertise dans le domaine nucléaire. Le titre EDF n’a pas été épargné par le recul des marchés et affiche un repli de 40% depuis le début de l’année. Malgré des perspectives prometteuses et une structure financière solide, sa capitalisation boursière reflète moins de 15,5 fois ses résultats escomptés pour 2009, contre plus de 20 fois historiquement. Nous pourrions nous renforcer sous 45 € pour viser un premier objectif de 55 €."
Marine Michel
Montségur Finance


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant