Perspectives moroses sur la croissance française

le
0
La Banque de France a revu à la baisse sa prévision de croissance pour le second trimestre à 0,2%, contre 0,4% auparavant. L'activité subit un coup de frein après un début d'année favorable.

Coup de frein sur l'économie française. La croissance du deuxième trimestre devrait être deux fois moins forte que ce qu'avait prévu auparavant la Banque de France (BdF), a annoncé l'institution ce vendredi. Elle a ramené sa prévision de croissance à 0,2% pour la période d'avril à juin, contre 0,4% précédemment, et 0,5% lors de sa première estimation. Elle rejoint ainsi les estimations de l'Insee publiées fin juin.

Cette révision sévère à la baisse est motivée par les derniers indicateurs d'activité publiés par l'institution monétaire. Elle a enregistré en juin un recul de la production industrielle (-4 points à 99 points) «en raison du repli enregistré dans les secteurs de l'automobile, de la fabrication d'équipements et des autres produits industriels», explique-t-elle. «La baisse a été plus forte qu'attendu», analyse Michel Martinez, économiste chez Société générale CIB. Il l'explique par les problèmes d'approvisionnement provoqués par la cat

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant