Perspectives moroses pour le fret chinois

le
0

(Commodesk) Les compagnies de transport maritime chinoises sont dans le creux de la vague avec le ralentissement économique, la faible demande de leurs services et la hausse du fuel, constate Cosco, second transporteur mondial par mer.

Les perspectives sont grises pour le second semestre 2012, confirme le directeur du port de Qingdao (Shandong), entre les importations chinoises qui baissent et la croissance des exportations qui s'amenuise avec la crise mondiale. Pour Cheng Dechuan, les gestionnaires de ports et les transporteurs maritimes doivent s'attendre à 2 à 3 ans de récession.

L'industrie du transport maritime est un baromètre de la santé de l'économie mondiale, et les résultats des compagnies chinoises en attestent. La China Shipping Container Lines Co, 2e transporteur mondial de conteneurs, a perdu au 1er semestre deux fois plus que l'an dernier sur la même période, avec 1,3 milliard de yuans de pertes, contre 630 millions au 1er trimestre 2011.

Au niveau mondial, le consultant maritime britannique Clarckson estime à 4% la hausse probable du trafic de fret sec cette année, tandis que la capacité des flottes marchandes augmenterait de 11% en volume.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant