Perspectives 2016 : les actions américaines sont jugées chères par Société Générale

le
0

(AOF) - Dans les perspectives d’investissement 2016 de son Multi Asset Portfolio, Société Générale propose une allocation équilibrée, avec 50% d’actions et 50% d’obligations et autres. La banque souligne qu’une pondération plus importante pour les actions serait difficile à envisager en raison notamment des corrélations très fortes au sein de cette classe d’actifs. Elle juge en effet que les actions américaines, qui représentent 60% de la capitalisation mondiale, sont très chères d’un point de vue de long terme.

Son allocation est prudente vis-vis des actifs américains en général car l’arrivée à terme de la politique monétaire extrêmement accommodante réduira la liquidité. Société Générale anticipe ainsi également une sous-performance des bons du Trésor.

Les actifs de la zone euro devraient en revanche continuer de bénéficier de conditions favorables, grâce à la poursuite de l’assouplissement des conditions monétaires en dépit de l’amélioration des perspectives de croissance. Dans cette zone, le stratège affiche une nette préférence pour les actions car l’euro ne devrait pas se déprécier en deçà de sa parité avec le dolla

S’agissant des matières premières, Société Générale privilégie le pétrole qui devrait bénéficier d’un équilibre nettement meilleur entre l’offre et la demande, avec des « conséquences notoires » parmi les classes d’actifs.

Il table sur un rebond du prix du pétrole à 60 dollars d’ici à la fin 2016, ce qui devrait soutenir les obligations indexées sur l’inflation, les devises liées aux matières premières, les secteurs liés au pétrole et les marchés avec une forte composante pétrole.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant