Personnaliser sa maison neuve grâce à des cloisons amovibles

le
1

De nombreux acheteurs craignent d’investir dans le neuf, trop figé et impersonnel. Pour tenter de les séduire, Bouygues Immobilier a créé des cloisons amovibles qui se vissent et se clipsent, sans sol ni plafond spécifiques.

Configurer intégralement son logement grâce à des cloisons amovibles, l’idée peut sembler séduisante, facile et prometteuse. À un détail technique près: aujourd’hui, la pose de ces cloisons amovibles en tout genre présuppose l’installation d’un plafond et/ou d’un plancher techniques. Par conséquent, à chaque changement ou à chaque déplacement de ces cloisons, il faut envisager de refaire les sols et les plafonds concernés, voire de réviser son installation électrique. Tout refaire? Un peu dommage et surtout assez contraignant, a pensé Grégory Van De Velde, à l’initiative du nouveau projet OWWI porté par Bouygues Immobilier.

Le principe paraît simple et pourtant, il est le premier de ce type à apparaître sur le marché: proposer aux acheteurs d’un bien immobilier neuf de personnaliser leur logement, grâce à des cloisons amovibles qui s’installent aisément, sans sol ou plafond techniques. Comment est-ce possible? Grâce à la pose de lames de métal le long des murs porteurs du logement, afin que même en cas de réaménagement de votre habitation par le biais des panneaux amovibles, tous vos équipements soient raccordés et que votre installation électrique n’est pas besoin d’être systématiquement réactualisée.

La seule contrainte: les murs porteurs

L’objectif est le suivant: permettre à tout acheteur d’un bien immobilier neuf de décider lui-même de l’organisation de ses pièces de vie, sans autre contrainte que celle des murs porteurs. Selon Grégory Van De Velde, cette possibilité offerte aux acquéreurs est déterminante dans l’achat d’un bien neuf. En fonction de leur mode de vie, de leurs besoins et de leurs envies, les acheteurs qui seraient tentés par l’expérience pourront effectivement dessiner eux-mêmes les plans de leur habitation et décider en conséquence de leur aménagement intérieur.

D’ailleurs, pour ce qui est du choix des cloisons, celles proposées dans le cadre du projet de Bouygues Immobilier sont produites par la société Someta qui fabrique des panneaux amovibles en acier, en plastique, en bois, en verre, en mousse ou encore avec une apparence de tissu. Pour s’offrir ce concept au moment de l’achat de son logement neuf, la gamme de prix reste tout de même assez élevée: comptez à partir de 100 euros/mètre carré, soit un surcoût moyen de 5% du montant du bien immobilier dû à cet aménagement.

Une solution qui peut réconcilier avec le neuf

Après avoir déposé le brevet d’invention de ce concept, Bouygues Immobilier met aujourd’hui en œuvre son offre de cloisons amovibles qui se visent et se clipsent dans quarante logements de son parc immobilier, dont trente-trois collectifs et sept maisons individuelles. Ces logements neufs situés à Carrière-sous-Poissy (Yvelines) allant d’une surface de 30 à 80 mètres carrés, seront livrés dès le mois d’octobre 2016 à des acheteurs qui auront préalablement choisi leurs cloisons amovibles. Si l’offre séduit, elle pourra ensuite être exportée dans toutes les régions de France. Pour Grégory Van De Velde qui a déjà rencontré plusieurs acquéreurs potentiels, cette innovation pourrait même amorcer une réconciliation des acheteurs avec le neuf qui jusqu’ici les refroidit souvent, car trop impersonnel et figé.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • PzKpfw il y a 10 mois

    de mer de bien sur