Perquisitions dans les milieux salafistes du nord de l'Allemagne

le
0
    BERLIN, 28 juillet (Reuters) - La police a effectué des 
perquisitions jeudi dans une mosquée et dans huit appartements 
soupçonnés d'être des foyers de la communauté salafiste, à 
Hildesheim dans le nord de l'Allemagne, a fait savoir le 
ministère de l'Intérieur du Land de Basse-Saxe. 
    L'Allemagne est en état d'alerte avancé depuis la série 
d'attaques qui a fait depuis le 18 juillet 15 morts, dont quatre 
assaillants, et plusieurs dizaines de blessés. Deux assaillants 
-- un demandeur d'asile syrien et un réfugié du Pakistan ou 
d'Afghanistan -- étaient liés à des milieux islamistes. 
    Quelque 400 policiers ont participé aux perquisitions, qui 
étaient toujours en cours à la mi-journée à Hildesheim. 
    "Le Cercle islamique germanophone (DIK) de Hildesheim est un 
foyer national de la communauté salafiste, que les autorités de 
Basse-Saxe surveillent depuis longtemps", a dit le ministre de 
l'Intérieur du Land, Boris Pistorius. 
    Un certain nombre de personnes fréquentant la mosquée se 
sont rendues en Syrie et en Irak pour rejoindre les rangs du 
groupe djihadiste Etat islamique, tandis que dans des sermons et 
des discours, des appels à la "haine contre les infidèles" ont 
été lancés, a précisé le ministère de l'Intérieur. 
 
 (Caroline Copley; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant