Perquisitions dans les locaux de deux entreprises turques

le
0
    ISTANBUL, 16 août (Reuters) - La police turque a procédé 
mardi à des perquisitions dans les locaux du groupe de grande 
distribution A101 et de la compagnie Akfa Holding, soupçonnés 
d'avoir apporté un soutien financier à l'opposant Fethullah 
Gülen, auquel Ankara impute le coup d'Etat manqué du 15 juillet, 
rapporte l'agence de presse Anadolu.  
    Le siège stambouliote d'A101, qui possède des milliers de 
magasins dans le pays, a été fouillé pendant six heures par des 
agents de la police financière, a fait savoir le groupe, qui dit 
avoir coopéré aux recherches et précise que son activité n'a pas 
été affectée.    
    Il assure n'entretenir aucun lien professionnel, financier 
ou commercial avec des organisations clandestines, mais 
reconnaît que la banque islamique Asya, fondée par des partisans 
de Gülen puis saisie par les autorités, a fait partie de ses 
actionnaires.  
    L'agence de presse Dogan annonce en outre l'arrestation de 
Turgut Aydin, président d'A101, à son domicile de Trabzon. 
L'homme d'affaires et sa famille sont également actionnaires 
majoritaires du groupe médical Memorial. Les entreprises qu'il 
dirige emploient 36.000 personnes.  
    Selon Anadolu, 50 personnes dont le président du groupe ont 
été interpellées lors de la perquisition dans les locaux d'Akfa, 
dont les activités vont de la santé à la haute technologie. 
    Plus de 35.000 personnes ont été interpellées depuis le 
putsch manqué, qui a fait plus de 240 morts et près de 2.200 
blessés.        
 
 (Daren Butler et Tuvan Gumrukcu, Jean-Philippe Lefief pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant