Perquisitions à venir chez Brahim, «le moudjahidin»

le
0
Venu de France pour poignarder deux policiers à Molenbeek, en Belgique, cet islamiste fait l'objet d'une commission rogatoire internationale qui va permettre de fouiller en France son domicile, son ordinateur, ses téléphones.

Officiellement, Brahim est «inconnu des services de police français ou belges». Cet homme de 34 ans a pris le Thalys depuis la France, vendredi 8 juin, pour aller poignarder deux policiers belges choisis au hasard, au sortir de la rame de métro qui l'a déposé à Molenbeek, en Belgique. Il entendait ainsi réagir à «la façon dont les femmes musulmanes sont traitées», selon lui.

À Molenbeek, du 31 mai au 1er juin, des émeutes avaient éclaté après l'arrestation d'une femme voilée qui refusait de se découvrir et avait agressé les policiers belges qui voulaient lui faire ôter son niqab.

La galerie Saint-Eloi entre en scène

Une commission rogatoire internationale a été délivrée après l'arrestation de l'auteur de l'agression des policiers dans le métro de Molenbeek. Ce week-end, la structure antiterroriste de la galerie Saint-Eloi, au tribunal de grande instance de Paris, s'est organisée pour qu'un magistrat français puisse faire exécuter ces actes d'instruction en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant