Perquisitions à Artigat, en Ariège, visant l'imam Olivier Corel

le
15
OPÉRATION ANTITERRORISTE EN ARIÈGE
OPÉRATION ANTITERRORISTE EN ARIÈGE

TOULOUSE (Reuters) - D’importants effectifs de l’antiterrorisme menaient mardi des perquisitions dans le village d’Artigat (Ariège), où réside Olivier Corel, surnommé "l’émir blanc" et connu pour avoir été le mentor présumé des djihadistes Mohamed Merah et Fabien Clain, a-t-on appris mardi de source proche de l’enquête.

Depuis les attentats du 13 novembre à Paris, c'est la seconde perquisition administrative opérée en Ariège.

Le domicile d’Olivier Corel, un imam salafiste de 69 ans, est directement visé par cette opération, selon cette source.

Deux hélicoptères de gendarmerie ont été déployés en appui des forces antiterroristes dans ce village de 600 habitants.

Fabien Clain, Toulousain d’origine réunionnaise parti rejoindre les rangs de l’Etat islamique, a été identifié par les enquêteurs comme le djihadiste qui a revendiqué les attentats de Paris.

Olivier Corel, Français d'origine syrienne, avait été interpellé dans le cadre de l'affaire Merah, entendu par les enquêteurs puis remis en liberté. En mars 2012, Mohamed Merah avait assassiné sept personnes au nom du djihad à Toulouse et Montauban. 

(Julie Rimbert, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • danielk6 le mardi 24 nov 2015 à 18:00

    A déplacer d'urgence sur Île de Gorée !

  • dotcom1 le mardi 24 nov 2015 à 15:24

    Au moins tu n'as pas Alzheimer. C'est déjà ca.

  • gnapi le mardi 24 nov 2015 à 14:58

    Je me souviens de la hausse de la popularité du Président et du Premier Ministre fin janvier 2015. Je constate que, sur ce point aussi, l'histoire se répète en novembre. Cependant la prime à la communication, la prime au rôle bien joué est moindre pour l'instant. Même si là aussi des élections se profilent.

  • gnapi le mardi 24 nov 2015 à 14:57

    Je me souviens des médias qui démentaient que des terr oristes se cachaient parmi les réfugiés. Passeports syriens de contrebande et maigres contrôles en Grèce ont démontré qu'au moins quelques uns étaient pourtant parvenus à Paris ...

  • gnapi le mardi 24 nov 2015 à 14:55

    Je me souviens que suite aux attentats du 7 janvier, pour la première fois depuis des décennies, aucune enquête parlementaire n'a eu lieu pour mettre à jour de possible défaillances et y remédier. Je suis sûr qu'il n'y en aura pas plus afin de comprendre pourquoi l'Etat ne peut pas protéger ses administrés.

  • gnapi le mardi 24 nov 2015 à 14:53

    Je me souviens que les auteurs du 7 janvier étaient connus, fichés voire en liberté surveillée. je me souviens qu'il a été décidé d'augmenter les moyens de surveillance. Je constate que cela n'a même pas permis d'identifier tous les auteurs d'attentats de novembre.

  • gnapi le mardi 24 nov 2015 à 14:52

    Je me souviens de ces lois liberticides pour mieux contrôler internet et fermer les sites suspects. Je constate que cela n'a pas suffit.

  • gnapi le mardi 24 nov 2015 à 14:51

    Je me souviens d'un Président entouré de quelques chefs d'Etats marchant symboliquement contre le terrorisme en janvier 2015. Je vois qu'il y a encore bien du chemin à parcourir 10 mois plus tard.

  • gnapi le mardi 24 nov 2015 à 14:49

    Je me souviens du Ministre du Budget détaillant les mesures anti-financement du terrorisme au printemps 2015. Une des mesures phare étant l'interdiction de payer plus de 1000 EUR en espèces. Devant le succès de la chose, les cartes prépayées sont pointées du doigt.

  • gnapi le mardi 24 nov 2015 à 14:47

    Je me souviens d'un Premier Minsitre au visage grave et fermé, aux mots durs et à la conviction d'airain pour marteler un "plus jamais ça" et le jugement prochain des auteurs des attentats ce 11 janvier 2015. Je me souviens combien il avait bon comédien.