Perquisition ciblée chez les anti-Poutine

le
0
Les leaders de la contestation ont été visés par une spectaculaire opération de police.

De notre correspondant à Moscou

Un pas supplémentaire et spectaculaire a été franchi par les autorités russes dans leur tentative de museler l'opposition. Au cours d'une opération policière parfaitement coordonnée, les principaux leaders du mouvement de contestation à Vladimir Poutine ont vu, hier matin, leurs domiciles perquisitionnés, à la veille d'une importante manifestation hostile au pouvoir, susceptible de réunir plusieurs dizaines de milliers de personnes. Soupçonnés d'avoir provoqué les échauffourées qui avaient émaillé la précédente manifestation du 6 mai, ces responsables politiques sont convoqués aujourd'hui par le comité d'enquête, au moment où leur présence est également attendue, place Pouchkine, à Moscou, point de ralliement des manifestants.

Mitraillettes en bandoulière, des policiers étaient postés devant l'immeuble du blogueur Alexeï Navalny, empêchant son avocat d'avoir immédiatement accès à son client. Sergueï Oudaltsov, leader

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant