Perquisition chez François Pérol, président de BPCE

le
0
Selon Mediapart, le domicile de l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée a été perquisitionné il y a trois semaines. La justice cherche à savoir s'il a tiré profit de sa nomination à la tête du groupe bancaire en 2009.

Le domicile de François Pérol, l'actuel président du groupe Banque populaire - Caisse d'épargne (BPCE) et ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous Nicolas Sarkozy, a été perquisitionné. Selon Médiapart, les policiers de la division d'investigations financières et fiscales ont visité son appartement il y a trois semaines, dans le cadre d'une enquête ouverte en juin 2012 pour prise illégale d'intérêt. Selon une source interne à BPCE citée par Mediapart, François Pérol et son épouse ont été «très affectés par cette perquisition à laquelle ils ne s'attendaient pas».

Les syndicats Sud et CGT, à l'origine de la plainte qui a déclenché l'enquête, accusent François Pérol d'avoir joué un rôle dans le rapprochement, en pleine crise...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant