Perquisition au domicile d'Abdelkader Merah

le
0

PARIS/TOULOUSE (Reuters) - Une perquisition a été menée mercredi au domicile du frère de Mohamed Merah, Abdelkader Merah, à Auterive, en Haute-Garonne, a-t-on appris de source judiciaire.

Cette opération, menée par la sous-direction antiterroriste, en présence d'Abdelkader Merah, qui a été extrait de la prison de Fresnes, près de Paris, a duré tout au long de la journée.

Le frère de Mohamed Merah, qui a abattu sept personnes en mars à Toulouse et Montauban en se réclamant d'Al Qaïda, avait été entendu pour la première fois le 10 septembre par un juge sur les faits de complicité d'assassinats terroristes qu'il nie.

Les enquêteurs cherchaient à vérifier à Auterive, dans le pavillon où il vivait avec son épouse depuis 2011, "un élément évoqué" lors de son audition par le magistrat instructeur, a-t-on précisé de source policière, sans autre détail.

Depuis la mort de Mohamed Merah, l'enquête vise à déterminer s'il a bénéficié éventuellement de soutiens, notamment de la part de son frère. Les juges veulent savoir dans quelle mesure il agissait ou non pour le compte d'un réseau.

Selon Le Parisien, Abdelkader Merah a reconnu devant le juge la présence d'un troisième homme lors de l'achat du blouson de motard que portait son frère Mohamed lors des tueries de Toulouse et Montauban. Il a toutefois refusé de révéler son identité.

Nicolas Bertin, avec Jean Décotte à Toulouse, édité par Gérard Bon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant