Perquisition au bureau d'une fondation catalane pro-indépendance

le
0

MADRID, 28 août (Reuters) - La Garde civile espagnole a perquisitionné vendredi dans les bureaux d'une fondation liée au parti indépendantiste au pouvoir en Catalogne, dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de corruption, a annoncé la justice espagnole à l'approche des élections régionales. Les magistrats cherchent à vérifier si la Fundacio CatDem a perçu des commissions occultes versées par des entreprises en contrepartie de l'obtention de marchés publics auprès de mairies gérées par Convergencia Democratica de Catalunya (CDC), le parti indépendantiste du président de la région de Catalogne, Arturo Mas. Le porte-parole du parti a nié tout versement illégal et dénoncé une opération "politiquement motivée" à quelques heures d'un rassemblement de la coalition formée par le CDC, les partis de gauche catalans et des organisations de la société civile en vue des élections régionales du 27 septembre. "Nous avons l'habitude de ce genre d'opérations menées pour des raisons politiques", a déclaré Joseph Rull. "Nous ne voyons aucun problème à transmettre les informations demandées. Tout est clair, propre et transparent", a-t-il assuré. La vice-présidente du gouvernement espagnol, Soraya Saenz de Santamaria, a déclaré de son côté à la sortie du conseil des ministres que la justice agissait quels que soient le parti politique visé et le calendrier électoral. (Immaculada Sanz; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant