Perquisition à la FFF : Confirmation et soulagement pour Platini, Blatter surpris

le
0

La Fédération française de football a reconnu que la perquisition de mardi dans les bureaux de son siège concernait bien Michel Platini, qui se félicite de cette opération. De son côté, Sepp Blatter, également concerné, s'est dit surpris.

La perquisition effectuée mardi dans les bureaux de la Fédération française de football concernait bien Michel Platini. La FFF a indiqué à l’AFP que les documents saisis étaient des documents « relatifs aux modalités de collaboration de Platini avec la FIFA sur la période 1998-2002. » Ce qui fait visiblement très plaisir au Français et à ses avocats, qui se réjouissent de cette perquisition qu’ils voient comme une « nouvelle étape » avant que leur client ne soit éventuellement innocenté. « Nous nous en félicitons car plus tôt la justice suisse aura achevé son instruction, plus tôt Michel Platini sortira de la rubrique faits divers dans laquelle il n’a pas sa place. »

Blatter tombe de haut

Le sentiment de Sepp Blatter est différent après cette nouvelle perquisition menée dans le cadre du FIFA Gate. L’ancien président de la FIFA s’est d’ailleurs dit « très surpris » de cette opération orchestrée sur demande de la justice suisse. « Je suis très surpris pour la simple et bonne raison que les deux millions de francs suisses (1,8 M€) que la FIFA a versés à Michel Platini, dans le cadre d'un contrat oral qui existait entre Michel Platini et moi, n'ont été versés ni à la FFF ni à l'UEFA mais sur un compte privé de Michel Platini dans une banque suisse. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant