Perpignan: les familles des victimes "sous le choc"

le
0

Un quinquagénaire au lourd passé de délinquant sexuel, relié à l'affaire des "disparues de la gare de Perpignan" par son ADN, a été mis en examen jeudi après avoir avoué l'assassinat de l'une des trois jeunes filles, 17 ans après les faits. Durée: 01:59

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant