Perpignan : le père déjà entendu par la police

le
0
Les enquêteurs s'intéressaient à la disparition d'une femme décrite comme sa compagne alors qu'il était affecté à Nîmes dans le Gard. Il n'avait finalement pas été inquiété.

Les soupçons des enquêteurs se portent de plus en plus sur Francisco Benitez. En 2004, le mari et père des deux disparues de Perpignan avait déjà été entendu comme témoin par la police dans une précédente affaire de disparition, a-t-on appris mercredi, selon des sources proches de l'enquête. Une femme, qui aurait été sa compagne ou son amante, avait disparu du jour au lendemain. Le militaire était à l'époque affecté à la Légion à Nîmes dans le Gard. Francisco Benitez , qui s'est suicidé lundi sur son lieu de travail, n'avait finalement pas été inquiété.

Interrogé par les policiers, il avait nié être la dernière personne à avoir vu la victime, affirme l'une des sources de l'AFP. Un autre informateur relève plusieurs similitudes entre les deux disparitions. En2004, Francisco Benitez n...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant