Perpignan : le dernier appel de Benitez avant de mourir

le
0
INFO LE FIGARO - Peu avant de se suicider, l'adjudant-chef Benitez a téléphoné à une femme en Espagne qui doit être auditionnée rapidement. » L'enquête sur la disparition de 2004 rouverte

Francisco Benitez, cet adjudant-chef de la Légion qui s'est suicidé le 5 août après la disparition, toujours mystérieuse à ce jour, de sa femme et de sa fille à Perpignan avait, semble-t-il, une maîtresse en Espagne. Selon nos informations, il lui a longuement téléphoné dans les heures précédant son suicide par pendaison, au sein de sa caserne. Les enquêteurs ont retrouvé la trace d'un appel passé aux alentours de 4h du matin. Selon les médecins légistes, la mort du militaire - lui-même né en Espagne il y a 50 ans - est survenue entre 5h et 7h du matin.

Les enquêteurs s'apprêtent à entendre cette femme espagnole afin d'établir la nature exacte de sa relation avec le militaire. Ils espèrent qu'elle pourra livrer des éléments susceptibles de retrouver Allison et Mar...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant