Pérou : un président plombé par sa famille

le
0
Les affaires douteuses des uns, le délire des autres? rien n'épargne Ollanta Humala.

Envoyé spécial à La Paz Dans la famille Humala, le dernier scandale en date est venu d'Alexis, le jeune frère du président. Accusé d'avoir créé une entreprise pour profiter de juteux contrats d'État, contraint de se présenter devant une commission du Congrès vendredi, le «petit Alexis» a contre-attaqué en interpellant son prestigieux aîné, Ollanta Humala: «Il n'y a aucun corrompu dans la famille (...), la plainte qui me vise a pour but de faire oublier la véritable corruption au sommet de l'État.» Nadine, l'omniprésente épouse du président, a aussitôt réagi en réclamant devant toutes les télévisons une enquête, assurant qu'Ollanta «ne réservera pas de traitements préférentiels aux membres de sa famille». De quoi faire enrager le père du président, Isaac Humala, qui ironise dès le lendemain sur sa belle-fille, «ivre de pouvoir» et adjure le président de «protéger» son frère, «car le lien familial est plus important que l'ordre légal». H

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant